Le Rebirth 

 

Appelé aussi Rebirthing.

Je veux tout d’abord rendre un grand hommage à ce processus si merveilleux qui m’a permis, lors de mon propre cheminement, de transformer radicalement mon regard sur ma vie et sur la vie en général. C’est une expérience véritablement puissante avec laquelle on ne peut pas tricher car elle se situe bien au-delà des mots.

Le Rebirth, appelé aussi Rebirthing, est la technique la plus puissante existant à l’heure actuelle pour nettoyer l’émotionnel. Cette approche fût mise au point dans les années 1970, par Léonard ORR, qui revécu sa naissance.
La technique est basée sur une respiration précise, consciente et dirigée qui favorise la levée du contrôle sur les zones archaïques du cerveau, permettant ainsi de libérer les souvenirs enfouis, les émotions refoulées et inscrites dans la mémoire des cellules de notre corps.

La grande trouvaille de Freud se situait essentiellement en termes de moyens thérapeutiques au niveau de ce qu’il nommait « l’anamnèse« , c’est à dire la remontée de l’inconscient d’un affect puissant et plus exactement d’un souvenir traumatique totalement ignoré, parce que refoulé depuis toujours à la conscience objective du patient. Cette remontée du souvenir d’après Freud était essentielle dans la perspective de la guérison du patient.

Nous verrons que le Rebirth présente toutes les caractéristiques réclamées par Freud en son temps. Car, si au départ le Rebirth avait pour objet seulement de faire remonter les traumatismes de la naissance, par la suite on y a trouvé des éléments essentiels de la théorie freudienne à savoir : la remontée d’une mémoire liée à un traumatisme et pas seulement celui de la naissance. Traumatisme pouvant venir de la mémoire transgénérationnelle de l’histoire familiale ; de la mémoire des évènements ayant affecté le cours de la gestation dans le ventre de la mère ; et enfin de la mémoire d’évènements survenus au cours de la petite enfance, période appelée « stade pré verbal« .

L’avantage de cette méthode est que la démarche thérapeutique se fait en pleine conscience. Il n’y a pas d’absence du sujet, il n’y a pas de perte de conscience. Ce point est essentiel pour obtenir une guérison durable.
En ce qui concerne la méthode analytique classique, il est bien évident que les souvenirs remontés sur le « divan » ne peuvent être antérieurs, approximativement à l’âge de 4 ans. Pourquoi ? parce que, à ce stade, dit stade pré-verbal, l’enfant n’ayant pas acquis le langage, le langage ayant pour fonction de médiatiser les évènements affectifs, enregistre exclusivement dans son corps, tout ce qui se déroule dans sa vie…
La conscience du « JE » n’étant acquise qu’à partir de l’âge de 4 ans environ, le corps devient en quelque sorte, la mémoire psychoaffective de tout ce qui se déroule, avant cette acquisition et par là même, par extension la mémoire de ce qui s’est passé au cours de la gestation dans le ventre de la mère, et reçoit par surcroît, en « dépôt » le legs psychogénétique de la mémoire de la lignée familiale !

En clair, le Rebirth remonte à des périodes de la vie auxquelles l’analyse classique ne peut pas remonter.

En ce sens, le Rebirth a repris, sous une autre forme, l’héritage freudien et constitue la seule méthode capable de produire l’anamnèse.

La séance :
Lors de la première séance, après un entretien préalable qui a permis de clarifier la demande du patient, le thérapeute fournit toutes les indications utiles sur le souffle et ses effets.

La séance dure 1h30 et se déroule dans un endroit calme avec une lumière tamisée.

Nous possédons à l’intérieur de nous trois couches de fonctionnement :

  • ce que je veux que les autres voient ou croient de moi (le masque)
  • ce que je ne veux surtout pas que les autres voient de moi (la croyance la plus négative que j’ai de moi)
  • ET enfin, QUI JE SUIS vraiment (mon être authentique)

La respiration Rebirth va traverser ces trois couches.
Allongée, la personne est invitée à se relaxer et à respirer avec la technique Rebirth qui fera le travail pour elle. (Cette respiration n’est pas un marathon) L’intensité du souffle augmente jusqu’à ce que la respiration soit incontrôlée. C’est dans cette phase que surgissent émotions, mouvements, sanglots, colères, larmes, souvenirs enfouis.
La personne se vit simultanément dans le passé, dans le présent et dans la réflexion ou méta-communication puisque lorsqu’une mémoire remonte à la conscience elle est intacte et n’a pas été altérée par le temps. La personne en retire une conscience claire entre ce qui lui est arrivé dans le passé et sa situation actuelle et des relations de cause à effet.
Le thérapeute accompagne vers un lâcher prise et le patient se sent détendu à la fin de la séance, se sentant plein d’énergie et envahi par un sentiment de bien être appelant à un nouvel élan de vie. Un moment de partage en fin de séance est privilégié.

Bon à savoir :
3% des déchets sont éliminés par les selles, 7% par les urines, notre peau en filtre 20% , les 70% restants devant être éliminés par la respiration

Le Rebirth a aussi des effets très positifs sur notre santé  :
Il contribue à améliorer plusieurs problèmes reliés à la respiration : insuffisance respiratoire, asthme, bronchites chroniques. Il est aussi indiqué dans les problèmes psychosomatiques tels que l’insomnie, les phobies, la boulimie, l’anorexie, l’asthénie, les angoisses, la dépression, les dépendances aux drogues… (liste non exhaustive)
Par contre ce travail n’est pas recommandé pour les personnes souffrant de troubles psychiatriques graves.

Comments are closed